Elle démarre pas ...

Rédigé par toune_breton - -

Moulin, samedi 19 mai 2007, aux alentours de 10h00 ...

Voilà, après une nuit passée à l’hôtel et avoir pris le petit déjeuner en compagnie de JEANJEAN qui est arrivé à l’heure où on se levait ...

Tout le monde est donc dehors, en train de remettre les bagages sur les motos ou de faire chauffer celles ci.

Et là les surprises commencent :

Tout d’abord DOUDOU qui a du mal à la faire démarrer mais y réussi quand même, ensuite le démontage de la selle du CBR de Kriko... car, dit-il, il faut enlever le tuyau d’arrivée d’essence et entendre un petit « pchiiittttt » qu’il imite très bien d’ailleurs...

Moi je suis pas loin d’eux je fume ma clope tranquille, quand j’entends hurler le CBR de Cléo... On se regarde tous, style :

« P’tain comme ça à froid qu’est ce qu’il lui prend ? »

Et elle de nous répondre :

« Ben vi je sais mais sinon elle ne démarre pas ... »

Et là, notre étourdi du début de week-end se retourne vers Cléo en lui disant que ça doit être le même problème que lui : l’arrivé d’essence !

Donc dépose de la selle, enlevage du raccord (avec difficulté) puis essai de démarrage, au passage Cléo a une très bonne batterie, car il en aura fallu des essais avant qu’elle ne démarre, mais au moins maintenant Cléo sait comme démarrer son CBR ...

Voilà j’ai aimé cette tranche de vie, quand je pense que moi pour démarrer j’appuis juste sur le bouton "START" !

Mais je suis fainéant aussi ...

En discuter sur le Forum

L'étourdi de service

Rédigé par kriko - -

Il en fallait bien un : L'étourdi de service, ou le boulet qui va retarder tout le monde.

Son aventure commence alors qu'il n'a pas encore rejoint les autres. Premier plein, premier arrêt pipi, il va pour béquiller la moto et il ... oublie la béquille.

La moto se couche avec un clink cristallin. Levier d'embrayage cassé net :

Etourdi, mais opiniatre, ce n'est pas ça qui va l'empêcher d'assister à ce premier rassemblement des CBRs 2007 où l'attend un bricoleur de génie, j'ai nommé Ghislain !

La réparation commencait bien. Ghislain n'hésita pas un instant à cannibaliser sa belle trousse à outils d'origine pour dépanner le levier de l'étourdi : une demi pince, une lame de tournevis, des colliers plastique et du bon scotch rouge :

Cela respirait la solidité à toute épreuve. Plusieurs essais statiques montrèrent que la réparation tenait le coup. Las, l'étourdi est aussi un peu gauche : dès le départ pour la ballade la réparation lachait

Ghislain pris alors les chose en main : direction le bricomarché du coin, achat d'une tringle à rideau et grace à une rencontre fortuite avec motard sympa, il pu disposer de l'outillage adéquat. Marteau, perceuse, soudure à froid. Et voila le travail d'orfèvre :

Vous l'aurez compris, l'étourdi n'est autre que moi ! Je peux vous dire j'ai pesté contre moi-même quand j'ai couché ma titine ! Heureusement, la solidarité motarde est entrée en jeu et j'ai pu rentrer avec mon superbe levier à toute épreuve.

Un grand, très grand merci à Ghislain, un autre merci à ce motard qui a su nous accueillir et un merci d'avance à toune qui m'a promis des cours de béquillage !

En discuter sur le Forum

Fil RSS des articles de cette catégorie