Du Virtuel à notre premier rasso : Les 1000 CBR F de la toile se rencontrent

Rédigé par ghislain et cathy - -

Passionné de CBR 1000F et d’informatique Stéphane alias Kriko a crée un site sur Internet au mois de juillet 2006 pour faire partager aux heureux possesseurs de cette machine mythique (n’ayons pas peur des mots ... je partage notre point de vue) sa passion et pouvoir échanger des astuces et pleins d’autres choses.

Après une chute sans gravité pour Ghislain le week-end de la pentecôte 2006 avec de nombreux dégâts sur sa machine, je me suis mise à chercher des pièces sur la toile. Tâche difficile sommes toutes, mais j’ai fini par trouver une machine complète du coté de Marseille.

En navigant j’ai trouvé le forum, a l’époque j’étais la 66eme inscrite, le 2eme fille.

Aujourd’hui nous sommes 236 et une dizaine de filles, j’ai commencé a discuter avec toutes ces internautes qui avaient la même passion que nous. Echange mécanique, astuces diverses, discussions moins sérieuses aussi qui nous ont permis de mieux nous connaître.

Très vite nous nous sommes inscrits pour le rasso 2007. Seb a été l’organisateur de la rencontre et nous l’en remercions.

Et voilà le rasso, le premier a eu lieu. Nous nous sommes donnés rendez-vous le samedi 19 Mai 12h00 à Saint Rémy de Blot pour les deux jours.

Nous étions 24. De tous les coins de la France plus deux de nos amis Belge.

La magie a opéré immédiatement, nous étions une vraie équipe complice et décidée à passer un moment de pur bonheur ensemble.

Nous avons posé nos roues A Route 99 chez Vincent et Valérie qui nous ont accueillis comme des princes, je les en remercie encore. J’invite d’ailleurs tous les lecteurs du JDM et les CDLR à y faire un saut, y organiser des rencontres, c’est un endroit magique ou l’accueil, l’amitié et le respect sont rois .

Après le déjeuner nous avons enfourchés nos belles et sommes partis à la découverte de la région. Une panne bien sur a agrémenté notre voyage, levier d’embraye cassé sur la moto de Kriko, nous remercions Mr Morales qui nous ai venu en aide nous a prêté son garage et son outillage pour réparer.

Le soir de retour à Route 99 nous avons partagé les spécialités de nos régions. Puis le repas et le concert avec d’autres groupes dont les fêtards possesseurs de Guzzi. Très belle soirée qui s’est finie raisonnablement au milieu de la nuit.

Barbecue le dimanche midi, nous avions tous et toutes eu du mal à nous séparer, les deux jours avaient été trop courts beaucoup trop courts. Si courts que les Bretons parlaient déjà d’organiser une ballade bretonne en août, et rendez vous était pris pour un rasso en 2008.

A peine rentré chacun dans nos régions nous nous sommes de nouveau connectés pour prendre des nouvelles et savoir si toutes et tous etaient bien rentrés. Aucun souci majeur à part une panne pour Xavier, notre ami Belge.

Les spécialistes nous ont mis sur le forum les photos de notre si belle rencontre. Je vous invite à venir les consulter sur le site pour vous montrer que le passage du virtuel à la réalité ce peut être un vrai moment de bonheur et d’amitié.

J’ai rencontré des amis qui partagent tous nos valeurs de chevaliers de la route.

Chevaliers vous qui roulez sur des CBR 1000 F je vous invite chaleureusement à nous rejoindre sur forum.cbr1000f.org

Cébéhèrix

Rédigé par jeanjean - -

2007 après J.C., toute la gaule est occupée par l'envahisseur Staraccrétin ! Toute? non...
une petite poignée d'irréductibles motards en CBRF résiste encore et toujours à celui-ci...
Ils se retrouvèrent cette fois dans un lieu connu seuleument d'eux mêmes, dans une contrée sauvage loin des radars, le Camping Route 99...

Là, le druide Vincent et ses acesseurs leur donnèrent le meilleur des accueils, les sangliers et la cervoise avec !

Le soir ils festoyèrent de nouveau, accompagnés dans ces agapes par un groupe de bardes, Piledriver, au milieu d'autres tribus venues sur des destriers italiens et tombant assez vite la chemise !

Par Toutatis, qu'il est agréable de voir que ces tribus diverses peuvent encore ripailler ensemble sans autre conflit que le nombre de cylindres qui les ont amenées jusqu'ici!

Hééé oui car en 2007 après J.C., les gens savent de moins en moins partager de simples moments d'amitié et de passion, trop stressés qu'ils sont par le taf, le journal de 20 heures et la philosophie de Jean-Claude Vandamme! Heureusement, ces pouilleux à motocyclette savent eux, à quel point le seul trésor qui reste à préserver dans ce monde en perdition, c'est le savoir vivre enemble!

Pour finir, c'est très simple, vivement qu'on remette ça , pour moi JeanJix, pas besoin de potion magique, mon CBR est tombé dedans quand il était en rôdage !

En discuter sur le Forum

Soirée Marteau Pilon

Rédigé par jibian - -

Après une bonne petite ballade sur les routes de l’Auvergne, retour au camping vers 20h00.

De là, apéro avec la « CBR Team », ceux qui ont pu ramener des spécialités locales bien de chez eux, alcool, douceur, etc, nous font partager tout cela. J’aurais bien emmené des oignons de Mantes, mais, bon, pas d’amateur…

Bon il est 21h00 (heure fatidique et butoir pour allez manger), à table …et puis y’a concert à 22h00 avec les « pilerider », composé d’un bassiste chanteur, d’une guitare électrique, et d’un batteur, genre rock, tendance Hard-rock, de bonne qualité !

« C'est en 1991 qu'est né le groupe PILEDRIVER, ce qui signifie "marteau pilon" et qui ne fait pas dans l'arrangement pour flûte traversière et violoncelle! C'est aussi le titre du cinquième album de Status Quo, l'une des références de base du groupe. Après avoir connu des fortunes diverses, c'est aujourd'hui un "power trio" formé de fortes personnalités qui s'expriment avec une furieuse énergie. Cette formation archi rodée, avec à son actif plus de 800 concerts, des premières parties (Pauline Gillan Band, soeur de Ian Gillan de Deep Purple, Alvin Lee, J.J Milteau, Lucky Peterson, Hans Olson, Wayne Kramer, Louis Bertignac, Nashville Pussy etc...) et de nombreux festivals et tournées en Suisse, Belgique, Espagne.

Répertoire taillé dans le nerf et le muscle, allant de Dr Feelgood, Creedence, Status Quo, Deep Purple à Dave Edmunds, Georges Thorogood, mais aussi et de plus en plus, leurs propres créations nées du mariage réussi de leurs diverses influences.

La force du groupe tient à un équilibre réussi entre le respect des morceaux originaux et une dose de personnalité, qui ne fait pas tomber dans la copie conforme, ce qui n'aurait aucun intérêt. »

Arrivé donc au resto salle de concert, avec nous compris environ une centaine de personnes, des Harleyistes, des BMWistes, des Japonaisistes divers et avariés, des CBRistes (NOUS !!!), et des Guzzistes !!!

Ahhh, les Guzzistes !!! Déja ils étaient une petite trentaine, super équipés (dernier cri !), tous avec des tee-shirts twins, noir, bon, club super organisé (peu être un peu trop militaire, pour moi…), ils roulent par groupes de cinq, avec une sorte de caporal, pour gérer tout ça, super l’ambiance…par contre lâchage le soir, déshabillage de certains Guzzistes, alcool aidant, y savent mettre de l’ambiance, y’a pas photos !!!

L’année prochaine ont fera concurrence, c’est sur !!!

Légère pluie dehors, mais la salle était tellement surchauffé et enfumé, la CBRTeam préfère se retrouver dehors, de l’air…

Allez, quelques bières, couchages entres 1h00 et 3h00 du mat…

En discuter sur le Forum

Doudou et son GPS

Rédigé par dame scud - -

Samedi matin, enfin prêts à partir, Doudou passe devant, GPS oblige.

Quelques centaines de mètres et là on attaque fort ! Pas au sens "arsouille" mais plutôt dans le style, on ne prend pas la bonne direction ! Tout en passant sous le panneau Clermont-Ferrant à droite, Doudou tire tout droit, nous offrant généreusement la visite de Moulins.

Enfin sortis de Moulins, direction le camping, enfin presque, dans un petit village, à droite toutes ! Ben fallait pas, c'était tout droit (premier demi-tour pour Cléo). on repart tranquillement, heureux d'aligner les kilomètres ensembles.

Autre village, notre chef de meute s'arrête, suivi du troupeau au complet, petite discussion sur l'erreur de Moulins, réponse de Doudou : "Avec le soleil, je ne voyais plus l'écran du GPS"

Réponse de Toune (toujours le mot pour rire) : "Ca sert à quoi la bulle haute fumée" ? :)

Ce deuxième arrêt a, au moins, permis à Xavier et Benny de nous rejoindre.

On repart de nouveau et encore perdus !!! Ah, Doudou et la technologie.

Un « local » eu la gentillesse de nous indiquer la route (ce fut le deuxième demi-tour pour Cléo) et Doudou lâcha le commandement à Scud, qui (sans vouloir le valoriser, nous n'étions plus qu'à 4 ou 5 kilomètres) nous mena à bon port.

Le vendredi, certains d'entre nous avaient déjà eu droit au GPS.

Petite citation de cléo (qui vous l'aurez remarqué est toujours dans les bons coups):

"On se perd, on s'attend (Cléo fait son demi-tour pendant ce temps-là), on se reperd, on cherche des autochtones pour nous renseigner (dommage, ils ne parlent pas la même langue que nous)"

Moralité : si vous partez en vacances avec Stéphane, prenez une bonne vieille carte en papier, on ne sait jamais des fois qu'il y ait du soleil !!

rasso-2007-8bis.jpg

En discuter sur le Forum

Les demi-tours de Cléo

Rédigé par scud88 - -

C'est l'histoire d'une p'tite bonne femme et d'un gros CBR1000F...

Nous voilà partis ce beau samedi matin pour rejoindre le restant de la troupe. Doudou équipé comme un pro (GPS) passe devant afin de nous indiquer la route à suivre, je vous passe l'histoire du GPS vous aurez déjà bien rigolé en lisant "Doudou et son GPS".

Donc à droite, à gauche, tout droit, tout va bien… Jusqu’au moment où zut ! on est encore perdus, c'est là que survient le drame pour miss Cléo. Ben oui, ça devait arriver, il faut faire demi-tour ! dans les graviers en plus !!.

Tout le monde s'y colle ou presque. Presque, parce que miss Cléo (petit gabarit, ce qui n'arrange rien) hésite.

scud88-1.jpg

Cléo dit: "Je n'y arriverai pas, la moto est trop lourde" !.

En bon chevalier, je me dévoue, j'enfourche son chamallow (c'est tout mou un Dual) et je m'exécute, je lui rends sa monture et nous reprenons joyeusement la route, toujours derrière notre guide…

Plusieurs kilomètres, et hop, rebelote, re demi-tour !!

Là, "non, non, non, je peux pas, je vais pas y arriver" dit-elle désolée, tout en lançant un regard triste dans l'assistance.

scud88-2.jpg

Coup de chance pour moi, elle fixe en croisant mon regard, je ne vous raconte pas le regard de chien battu, que dis-je battu, je dirai plutôt apeurée, délaissée, voire même traumatisée à l'idée de faire cette manoeuvre oh combien délicate !

Comment refuser une telle demande, je m'y colle une deuxième fois, et pour vous dire la dernière, non pas que l'on ait plus eu à effectuer de demi-tour, mais simplement que l'après midi Géo prit les commande du chamallow et ainsi épargna à notre miss Cléo d'autres manoeuvres délicates. Déjà la veille, grâce à notre Doudou national, miss Cléo avait eu droit à son premier demi-tour, de ses dires : "ce fut long et dur" (non JP, pas ce que tu penses).

Cléo, si tu viens un jour dans les Vosges en CBR, je promets de te donner des leçons intensives de demi-tours afin que cette mésaventure ne t'arrive plus jamais…

En discuter sur le Forum

Fil RSS des articles de cette catégorie