Petits trucs et astuces

Rédigé par Méfisto90 - -

Des petits trucs et astuces, nous en connaissons tous, certains que l'on nous a refilé, d'autres qu'on a découvert par nous mêmes.

Pourquoi ne pas les partager.

Ma première astuce concerne le niveau d'huile.

La procédure constructeur est la suivante : Moto sur béquille centrale. Laisser tourner au ralenti 2 minutes. Couper le moteur, laisser reposer 1 minute. Sortir la jauge, l'essuyer puis la replonger sans visser. Lire le niveau qui doit s'établir en le mini et le maxi.

Plutôt que de recommencer cette procédure fastidieuse à chaque fois, il suffit après l'avoir appliquée à la lettre et avoir complété par sécurité le niveau au plus près du maxi, de laisser reposer la moto toute une nuit. Le lendemain, on tire la jauge à froid, on l'essuie et on la replonge sans visser. On lit ensuite le niveau et là, on fait une marque (scie à métaux – cutter – etc.) sur la jauge à hauteur du niveau lu.

Par la suite, on contrôlera le niveau à froid en tenant compte du nouveau repaire.

Gain de temps assuré, sécurité garantie.

Une autre astuces qui vaut ce qu'elle vaut, concerne le couple de serrage.

Le couple de serrage concerne un grand nombre de vis et d'écrous sur nos motos, mais chacun ne dispose pas d'une clé dynamométrique ou son application n'est pas toujours possible.

Dans un premier temps, il faut comprendre à quoi cela correspond.

Les symboles

m.kg. = mètre kilo
Nm = Newton mètre
m.daN = Dynamomètre ou mètre dynamique. (graduations sur les clé dynamométriques)

La valeur

1 m.kg. = 1 m.daN = 10 Nm

L'explication

1 m.kg. est la force appliquée à un écrou si on le serrait à l'aide d'une clé d'une longueur d' 1 mètre au bout de laquelle pendrait un poids d' 1 kilo.

Le calcul

le m.kg. est égale à la longeur de la clé en mètre x le poids exercé en kilo.

Exemple

0,6m.kg. correspond à :
Un poids de 0,6 kg (600 g) au bout d'une clé d' 1 mètre
Ou
Un poids de 1,2 kg au bout d'une clé de 0,5 mètre (50 cm)

Donc, en l'absence de clé dynamométrique, je procède comme suit :

Je commence par amener ma vis ou mon écrou au contact. C'est à dire que je serre au maximum à la main. La force exercée alors est inférieure à 1 m.kg.

Ensuite, pour les valeurs de couple inférieures à 1 m.kg., je serre la vis ou l'écrou à l'aide de la clé appropriée d'un quart de tour.

Pour les valeurs comprises entre 1 et 3 m.kg., je serre d'un demi-tour. Entre 3 et 5 m.kg., trois quart de tour.
Entre 5 et 10 m.kg., un tour.
(Le tout est à la louche...)

Au delà de 10 m.kg., on entre dans le domaine des serrages dits énergiques, donc pas ou peu de risque de casse. On sert fort, mais jamais comme un bourin non plus.

En appliquant cette méthode, je n'ai jusqu'à aujourd'hui rencontré aucune mauvaise surprise...

En discuter sur le Forum

Les commentaires sont fermés.