L'étourdi de service

Rédigé par kriko - -

Il en fallait bien un : L'étourdi de service, ou le boulet qui va retarder tout le monde.

Son aventure commence alors qu'il n'a pas encore rejoint les autres. Premier plein, premier arrêt pipi, il va pour béquiller la moto et il ... oublie la béquille.

La moto se couche avec un clink cristallin. Levier d'embrayage cassé net :

Etourdi, mais opiniatre, ce n'est pas ça qui va l'empêcher d'assister à ce premier rassemblement des CBRs 2007 où l'attend un bricoleur de génie, j'ai nommé Ghislain !

La réparation commencait bien. Ghislain n'hésita pas un instant à cannibaliser sa belle trousse à outils d'origine pour dépanner le levier de l'étourdi : une demi pince, une lame de tournevis, des colliers plastique et du bon scotch rouge :

Cela respirait la solidité à toute épreuve. Plusieurs essais statiques montrèrent que la réparation tenait le coup. Las, l'étourdi est aussi un peu gauche : dès le départ pour la ballade la réparation lachait

Ghislain pris alors les chose en main : direction le bricomarché du coin, achat d'une tringle à rideau et grace à une rencontre fortuite avec motard sympa, il pu disposer de l'outillage adéquat. Marteau, perceuse, soudure à froid. Et voila le travail d'orfèvre :

Vous l'aurez compris, l'étourdi n'est autre que moi ! Je peux vous dire j'ai pesté contre moi-même quand j'ai couché ma titine ! Heureusement, la solidarité motarde est entrée en jeu et j'ai pu rentrer avec mon superbe levier à toute épreuve.

Un grand, très grand merci à Ghislain, un autre merci à ce motard qui a su nous accueillir et un merci d'avance à toune qui m'a promis des cours de béquillage !

En discuter sur le Forum

Les commentaires sont fermés.